Communiqué de presse du 26 janvier 2013 - UFML

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

par le docteur jérôme marty, président ufml

Jerome Marty

Suite à l’agression récente d’un médecin au sein son cabinet aux Muraux dans les Yvelines, l’UFML tient à affirmer son soutien, à notre consœur, récemment agressée au cours de son exercice professionnel.

 

Que notre consœur sache que ce soutien dépasse les oppositions syndicales et, qu’à cette heure, la profession tout entière la soutient.

L’UFML rappelle que l'agression d'un médecin qu'il soit libéral ou du secteur public, comme celle d'un responsable de la force publique, ou d'un soldat du feu, ne doit en rien être acceptée.

Lorsqu'un médecin est attaqué c'est la société qui est attaquée !

Les mesures les plus importantes doivent donc être prises sans attendre plus longtemps, afin, en amont, de protéger les médecins et les personnels de santé, et, en aval de rechercher et traduire en justice, au plus vite, les responsables de ces actes.

Attaquer un médecin c'est bien souvent mettre fin à sa mission qui, rappelons-le, est de soigner son prochain quel qu'il soit, sans prise en compte idéologique, ethnique ou religieuse. Le médecin est, notamment au sein des zones oubliées de la république, un repère, une protection, un élément indispensable à l'organisation de la vie. Il est un ciment sociétal ! Ne pas tenir compte de ces éléments, c'est oublier l'essence même de la responsabilité politique: l'organisation de la vie dans la cité.

Ainsi les responsables politiques quel que soit leur niveau de responsabilité, se doivent de ne pas accepter la moindre agression, la moindre injure faites aux médecins ou aux personnels de santé qui, au sein d'environnement souvent difficile, remplissent leur mission ajoutant un sens civique à leur mission sanitaire.

L’UFML va sur son site mettre à disposition de tous, une rubrique « violences et agressions » où nos confrères pourront de manière anonyme ou non, témoigner des violences physiques ou morales qu'ils ont subies ou subissent. Il est temps pour les médecins d’oser exprimer ce que souvent dans le silence, ils subissent. Il est temps de parler, de témoigner pour ensemble révéler l'étendue du problème, mettre à jour les conséquences, poser toutes les questions, induire les réponses.

-        -        -

Vous êtes un médecin victime de harcèlement administratif, menaces, violences, agressions, burn out ?

Témoignez anonyment sur « violences médecinss » : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LOGO-UFML-DEF

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AddThis Social Bookmark Button

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères
conditions d'utilisation.